Arrêt cour d'appel de Toulouse

MERCREDI 02 JANVIER 2019

  Dans cette affaire, le Juge aux Affaires Familiales de Montauban a sanctionné sévèrement l'époux en prononçant le divorce à ses torts exclusifs mais surtout en le condamnant à verser une prestation compensatoire de 300 000 € en capital outre une rente viagère de 1800 € par mois.

Retour